La reconnaissance

Je vais prendre quelques minutes de votre temps pour vous parler de reconnaissance. Je suis triste aujourd'hui de réaliser comment il est difficile pour certains d'apprendre à en donner, gratuitement. Il est si facile de prendre les choses pour acquis et de ne plus s'apercevoir de ce que les gens qu'on aime font pour nous. Souvent trop axés sur le bout qui manque, sur ce qui n'a pas été fait encore, ou sur ce qui aurait du arriver, nous oublions souvent l'importance d'attacher de la valeur aux petits gestes du quotidien, à ces petits mots gentils qui font si chaud au cœur.

 

Nous sommes tous assoiffés de reconnaissance. Et c'est normal, la reconnaissance joue un rôle fondamental dans notre équilibre mental: c'est elle qui nous confirme notre valeur, notre appartenance et notre intégration au sein du groupe.À l'époque où les prisons n'existaient pas, on rejetait les individus déviants du clan et ces derniers étaient certains de mourir. Ainsi, la reconnaissance demeure un besoin psychologique fondamental qui solidifie l'estime de soi et la confiance en soi. Le message que nous percevons lorsque nous recevons des signes de reconnaissance, c'est que nous existons, que nous sommes dignes d'intérêt et que nous faisons partie du groupe.

 

Nous aspirons à recevoir la reconnaissance de nos accomplissements, de nos réussites, de ce que nous faisons de bien. Nous cherchons sans arrêt à être félicité, admiré et approuvé.

«Maman, regarde comme il est beau mon dessin, regarde comme je saute haut, maman regarde moi.»

«Papa, regarde comme je suis fort, comme je cours vite, regarde mes talents et prouesses.»

Devenu adolescent, nous cherchons à être reconnu dans nos besoins d'affirmation, de liberté d'opinions et d'actions. Nous cherchons cette reconnaissance car elle nous aidera éventuellement à croire que nous pourrons faire partie de la société et que nous serons reconnus.

Prenez n'importe laquelle de vos relations et faites le constat suivant, elle ne peut être saine que dans la position où il y a un échange mutuel de reconnaissance et d'estime.

 

La reconnaissance est bonne pour la santé. Elle aide le système immunitaire, guérit la dépression, réduit le stress et améliore le sommeil. Elle revigore, rajeunit, et ne s'accompagne d'aucun effet secondaire incommodant. Bref la reconnaissance est un remède miracle.

La reconnaissance est cent pour cent naturelle, organique, aussi sucrée qu'une friandise, exempte d'ingrédients artificiels, non polluante, sans danger pour l'environnement et tout à fait saine.

La reconnaissance s'offre merveilleusement bien en CADEAU. Quelle que soit l'occasion, elle est agréable à donner et à recevoir, elle constitue une preuve d'amour, elle n'ont pas besoin d'emballage et, bien entendu, elle est échangeable en tout temps.

La reconnaissance est virtuellement parfaite: elle ne requiert pas de piles, ne se déprécie pas à cause de l'inflation, ne fait pas grossir, ne nécessite aucun versement mensuel et ne peut se faire ni voler ni taxer.

La reconnaissance est une ressource sous-exploitée des pouvoirs magiques. Lorsque nous ouvrons nos coeurs et offrons notre gratitude, nous incitons les autres à faire de même.

Pensez à tous ceux et celles qui vous entourent. Avez-vous quelque chose à leur dire? Avez-vous de la reconnaissance à offrir? Attendez-vous et espérez-vous qu'on vous le demande d'abord? Je vous en prie, n'attendez pas! Faites les premiers pas!!!

 

Ce qui me rend bien triste, c'est la difficulté pour notre société de comprendre les nombreux avantages qu'il y a à donner de la reconnaissance. C'est si payant. On a tendance à prendre les choses pour acquis et à croire que l'amour doit combler nos besoins, comme un nourrisson qui crie après sa mère pour recevoir nourriture et affection. En cette fin d'année 2017, et pour les années à venir, j'espère que vous saurez apprendre à être gentil avec les gens qui vous entourent, à les complimenter et les reconnaître dans leur aptitudes et talents.

 

Conseil de psy :
Au lieu de chercher sans arrêt la reconnaissance des autres, au lieu de rester fixé sur le bout qui manque, sur ce qui n'a pas encore été fait, ou sur ce qui aurait dû être ou ne pas être, concentrez-vous plutôt sur la gratitude, les mercis, la reconnaissance. Regardez ce que les autres FONT pour vous et dites merci. Ainsi, cela pourra aider à adoucir le monde dans lequel on vit, augmentera votre sentiment de faire du bien aux gens que vous aimez et participera grandement à élever votre niveau de bonheur.

Marceau le soir

Depuis plusieurs années, je suis un collaborateur régulier sur les ondes de CHOI Radio X. Présentement dans l'émission Marceau le soir, et antérieurement dans Le Show Tard et Radio XXX, j'y traite de différents sujets reliés à la psychologie.

    Page Facebook de l'émission
Facebook - Le Show Tard